Alors que les autorités américaines examinent l’extension d’autorisation de mise sur le marché d’un antirétroviral à un usage en prévention primaire, le concept de PrEP interroge les lignes traditionnelles du discours de prévention, et nécessite une réflexion commune sur son éventuelle introduction en France.

C’est dans cette perspective que le CNS a souhaité engager un dialogue sur le contenu de son Avis sur l’intérêt potentiel du concept de prophylaxie pré-exposition du VIH/sida (PrEP), ainsi que sur le Rapport du Groupe d’experts, en présence du Professeur Willy Rozenbaum, Président du CNS lors de l’élaboration et du vote de l’avis PrEP, et du Professeur Patrick Yeni, Président du CNS et du Groupe d’experts pour la prise en charge des personnes infectées par le VIH.

Cet évènement organisé par le CNS s’est déroulé le lundi 11 juin 2012, de 13h à 17h, à l’Hôpital Saint-Louis, à Paris.

Retrouvez la présentation projetée lors de cette après-midi de restitution : cliquez ici

Retrouvez égalament :
- L’Avis du CNS sur la PrEP, et sa Synthèse
- Le Rapport du Groupe d’experts

 

image 497

Patrick Yeni

image 496

L’amphithéâtre Milian à l’Hôpital Saint-Louis

image 498

Willy Rozenbaum, Michel Celse, Patrick Yeni